INSTITUTION > Une gestion concertée

L'eau et les ressources associées sont indissociables de l'homme. Gérer durablement les usages de l'eau, c’est préserver le bien-être économique et social sur le long terme. C’est une question vitale qui se pose aux pouvoirs publics mais aussi à chacun d’entre nous. Une difficulté fait néanmoins obstacle à une pratique rénovée en ce domaine : la géographie institutionnelle, celle des politiques publiques, et la géographie de l'eau, celle du bassin versant, ne se recoupent pas.
Ainsi, dès 1991, les départements traversés par la rivière Dordogne ont créé EPIDOR pour trouver une solution institutionnelle à l'équation complexe du bassin hydrographique de la Dordogne. En cela, EPIDOR est un outil ad hoc précieux et irremplaçable.

Dès sa création EPIDOR a organisé en 1992 le sommet vallée Dordogne à Bergerac. Cette concertation, la plus grande jamais engagée dans une vallée, a impliqué 150 négociateurs et plus de 3000 personnes à l'échelle des six départements traversés par la rivière Dordogne. Elle a permis de rédiger la charte de la vallée de la Dordogne propose 370 consensus pour une gestion harmonieuse et durable des cours d'eau du bassin versant de la Dordogne. Cette charte constitue, depuis 1992, le fondement de la politique d'EPIDOR
En octobre 2001,10 ans après le sommet de Bergerac, EPIDOR a de nouveau provoqué une grande rencontre des partenaires du bassin de la Dordogne les états généraux de la Dordogne, organisée à Libourne, ont permis de faire le point sur la mise en œuvre de la charte, de réactualiser certain consensus, de dégager de nouvelles priorités et perspectives pour les années à venir.

EPIDOR dispose d'une aptitude technique et scientifique à la planification qui lui permet de penser l'avenir à l'échelle du bassin versant de la Dordogne. Son expertise est aujourd’hui prise en compte par les collectivités territoriales, les services de l'État, l'agence de l'eau et les O.N.G. environnementales.
 EPIDOR assure une fonction démocratique en apportant des informations objectives aux parties prenantes sur l’état de la ressource en eau, des rivières et des milieux aquatiques. Il organise le travail commun d'échelons institutionnels différents en assurant la participation des citoyens à la gestion des rivières du bassin versant de la Dordogne. 
Cette expérience pilote a connu une reconnaissance nouvelle lorsqu'en 2003 les établissements publics territoriaux de bassin (EPTB) ont été reconnus par le code de l'environnement comme des acteurs opérationnels de la gestion de l'eau et des rivières.

Pour EPIDOR, les enjeux des années à venir sont clairs : valoriser ses succès, renforcer son expertise technique, infléchir les pratiques qui pèsent trop lourdement sur nos cours d'eau et concevoir des projets porteurs d'avenir.
 

DOCUMENTS A TELECHARGER...
Documents de référence
  
- Statuts d'EPIDORmars 2015
- Actes des Etats généraux 2012 du bassin de la Dordognefévr. 2013
- Charte Vallée Dordognefévr. 1992


Autres documents
  
- 1991-2014 24 ans de solidarité interdépartementale et d'expertise au service de la collectivité du bassin versant de la Dordognedéc. 2014
- Actes des Etats généraux de la Dordogne Libourne 2001oct. 2001
- Sommet Vallée Dordogne, objectifs et méthodejuin 1992
- Photo le sommet vallée Dordognefévr. 1992
- Le concept de gestion multipartenarial, l'exemple de la Dordogne<br />
CONTACTS...
RolandTHIELEKEDirecteur adjointEPIDOR Castelnaud la chapelle05.53.59.72.18
LIENS UTILES...